👍 Débuter en Bourse : Quelles Actions Choisir ?


Comment bien débuter en Bourse ? Quelles actions acheter pour commencer et apprendre/comprendre la Bourse ? Quel capital faut-il pour investir en bourse ?

Quelles actions choisir quand on débute en Bourse ? Quelles sont les meilleures actions pour commencer à investir dans les dividendes ?

Si vous êtes débutant(e) en bourse, je me propose de vous aider concrètement et pratiquement en vous fournissant ma liste personnelle de 7 belles actions à dividendes pour commencer à investir en bourse.

Débuter en Bourse quand on est débutant(e)

Je sais que vous êtes impatient(e) de connaître cette liste de belles actions que je vous ai spécialement concocté pour commencer à investir en bourse !

Mais, avant de vous donner cette liste, il est important que vous en connaissiez les caractéristiques, comment je les ai sélectionnées, quels critères j’ai utilisé et pourquoi elles peuvent être intéressantes.

Je vous présenterai aussi tout l’intérêt et les avantages de ces actions, mais aussi, je vous indiquerai leurs contreparties, je vous exposerai leurs risques.

Avec tous ces éléments, vous pourrez décider si ces actions sont faites pour vous, si elles correspondent à vos attentes pour débuter en bourse. Car, comme je vous le dit souvent, “il n’y a pas de bonnes actions, il n’y a que des actions qui correspondent à vos objectifs” !

Pour commencer, sachez que cette liste d’actions est une liste d’actions que j’ai créé moi-même en 2016 ! Ces actions sont tellement belles que je les ai appelé des “Diva” ! Pour moi, ce sont vraiment des “vedettes”, des “stars” de l’investissement dans les dividendes.

Quelles sont leurs caractéristiques ? Elles ont 3 caractéristiques :

  • Ce sont des actions françaises.
  • Ce sont de grandes valeurs puisque leur capitalisation est supérieure à 5 Milliards d’euros.
  • Et, enfin, ce sont des actions qui ont augmenté leurs dividendes chaque année depuis au moins 10 ans !

Bien évidemment, c’est ce dernier point qui est le plus important !

Ces 7 actions, que vous allez découvrir ci-dessous, ont non seulement jamais coupé ni baissé leurs dividendes, mais en plus elles l’ont augmenté systématiquement tous les ans depuis 2008.

Et comme vous le voyez, la période observée prend en compte une des pires crises boursières jamais connu, celle de 2008-2009. Vous avez donc là des sociétés qui, même en pleine crise boursière, ont augmenté leur dividende.

Vous comprenez pourquoi ce type d’actions est précieux quand vous investissez dans les dividendes car cela vous permet de continuer à avoir des revenus en augmentation. Et croyez-moi, ça permet aussi de mieux dormir la nuit en cas de krach boursier !

Cette prouesse est tellement forte que c’est la raison pour laquelle elles sont si peu nombreuses, 7 seulement.

Pour information, je n’ai pas pris en compte dans mes calculs les dividendes exceptionnels ou les attributions gratuites d’actions.

Sachez aussi que la liste est actualisée chaque début d’année sur la base des derniers dividendes connus. Je viens donc de l’actualiser sur la base des derniers dividendes versés en 2019 et qui correspondent à ceux de l’année fiscale 2018.

Pourquoi choisir ces actions pour débuter en bourse ?

Débuter commencer en bourse avec quel capital ?

En fait, cette liste des “Diva” est inspirée d’une sélection d’actions américaines appelées les “Dividend Aristocrats” ! Les “Diva” sont donc la version française que j’ai créé des “Dividend Aristocrats”.

J’ai adapté cette liste au contexte français, puisque la version américaine des “Dividend Aristocrats” est plus exigeante : pour y figurer, les sociétés doivent avoir augmenté leurs dividendes chaque année depuis au moins…25 ans !

Et ne croyez pas qu’elles soient moins nombreuses ! C’est même le contraire, puisqu’on compte 64 actions qui ont augmenté leur dividende chaque année depuis 25 ans.

En ce début d’année 2020, 7 actions ont même intégré la liste ! Soit autant que toute la liste des Diva françaises avec 15 ans d’historique de croissance de dividende en moins.

Alors, quel est l’intérêt d’investir dans ces actions ?

Pour faire simple et court, il faut savoir que les études ont montré que ces actions faisaient parti des meilleures actions américaines en terme de performance. Elles ont, sur longue période, une performance plus de 10 fois supérieures aux autres actions ! C’est juste énorme.

Si vous voulez avoir les chiffres précis de ces études, tout un chapitre de mon livre “Gagner en Bourse grâce aux Dividendes” y est consacré !

Si on a pas un historique de résultats aussi long sur les “Divas”, je suis depuis 2016 leur performance boursière par rapport au CAC 40. Et, comme vous le voyez, sur cette période 2016-2019, la performance des Diva est bien supérieure au CAC 40. On observe donc ici, sur une période certes bien plus courte, la même tendance que sur les actions américaines.

Dividende Aristocrate France

En fait, pour moi, il n’y a pas de raison pour que les résultats en terme de performance relative par rapport au marché soient différents entre les Dividendes Aristocrats françaises et américaines !

En plus, les études américaines ont aussi montré que ces actions chutaient moins en cas de krach boursier !

En choisissant ces Divas, il est fort probable que vous gagniez donc sur les 2 tableaux en ayant, sur le long terme, une performance supérieure à la bourse et un risque plus faible !

Quel capital faut-il pour investir en bourse dans ces actions ?

Mais ce n’est pas tout :

  • Tout d’abord, vous profiterez d’un rendement moyen de 1,8% sur ces actions, soit quand près de 4 fois le niveau du Livret A !
  • Vous profiterez également d’une croissance des dividendes de plus de 10%. C’est la croissance moyenne annuelle observée depuis 10 ans sur ces actions en ce début 2020 !
  • Il vous suffit d’environ 2 000 € pour débuter en bourse si vous achetez qu’une seule de ces 7 actions. Pas plus.
  • Ces 7 actions vous permettent d’investir en étant diversifié puisque ces actions sont dans des secteurs aussi variés que la pharmacie, la consommation, l’industrie, le pétrole ou le luxe. 
  • Et comme toutes ces actions sont éligibles au PEA, vous ne paierez aucun impôt sur le revenu sur les dividendes que vous recevrez de ces actions !

Cette liste des Diva est constitué, en ce début 2020, des actions : Sanofi, Rubis, Seb, L’Oréal, Essilor, LVMH et Hermès !

Vous pouvez télécharger tout l’historique des dividendes de ces actions depuis 2005, avec pour chaque action, le taux de croissance du dividende à 5 ans et 10 ans ainsi que le rendement en temps réel !

Et tout cela en fichier PDF et Excel ! Vous trouverez même la liste des Dividend Aristocrats américains en cliquant ici :

Néanmoins, par rapport à ces actions, je voudrais vous préciser certains points afin de vous permettre de faire votre choix en toute connaissance de chose :

  • Premièrement, rien ne garantit que les dividendes de ces sociétés continueront à croître chaque année dans le futur. Ni même que le dividende d’une ou plusieurs de ces actions ne baisse pas ou pire, soit coupé !! Parmi les Dividend Aristocrats américain, cela est arrivé à plusieurs sociétés dans le passé.
  • Deuxièmement, la conséquence est que la liste des Diva peut évoluer d’une année sur l’autre. La liste des Diva 2020 ne sera pas identique à celle des prochaines années. Je la mets à jour chaque année. En téléchargeant la liste, vous aurez accès à mon fichier non seulement à jour mais aussi à vie ! Vous pourrez donc accéder aux actualisations chaque année !
  • Troisièmement, il doit être clair pour vous qu’investir en bourse peut être risqué à court terme et ces actions ne vous protègent pas contre une baisse de la bourse.
  • Enfin, et c’est un point important, sachez que ces actions ne vous permettront pas forcément de devenir rentier grâce à la bourse, comme moi. Ce ne sont pas des actions que je recommande forcément à mes étudiants pour devenir rentier. Il faut d’autres ingrédients que je partage avec mes étudiants pour réussir à devenir rentier grâce à la bourse. C’est la raison pour laquelle, je n’ai qu’une seule de ces actions dans mon portefeuille boursier personnel, et encore à petite dose !

En tout cas, si vous voulez vous commencer en bourse avec un petit capital et découvrir l’investissement dans les dividendes, ces actions sont un choix judicieux.

Vous pourrez ainsi apprendre, comprendre et découvrir la bourse avec peu de risque sur le long terme. Mais, n’achetez pas ces actions, ni aucune autre action d’ailleurs, si vous avez besoin de votre argent à court terme !

Pour télécharger tout l’historique des dividendes de ces actions depuis 2005, avec pour chaque action, le taux de croissance du dividende à 5 ans et 10 ans ainsi que le rendement en temps réel, c’est ici :

Avertissement : cet article n’est pas un conseil d’achat ! Vous êtes seul(e) responsable de vos investissements boursiers. Tout investissement en bourse présente un risque de perte en capital.

You May Also Like

18 Comments

  1. Bonjour

    Pourquoi, Total qui fait parti de votre portefeuille n’est pas une diva?
    Pourquoi la plupart des divas ne figurent pas dans votre portefeuille.
    Merci pour votre réponse qui devrait intéressée d’autre personnes…
    Cordialement

      1. On est très proche du rendement à 10 %…même si légère baisse…c’est déjà énorme
        De plus,le cours de l’action monte doucement donc jolie potentiel plus value futur

        1. En effet, on est proche d’un rendement de 10% aujourd’hui, qui si le dividende suit la tendance des années précédentes, le rendement descendra en dessous de 9% (ce qui reste très honorable je l’accorde). Quant au cours de l’action, il est vrai qu’il a monté de près de 10% sur un an, mais a chuté de plus de 10% en 5 ans et près de 30% en 10 ans.

  2. Bonjour et merci beaucoup pour votre article très instructif,

    J’espère me tromper mais dans le paragraphe consacré à “Débuter en Bourse quand on est débutant(e)”,

    dans la phrase,
    “Mais, avant de vous donner cette liste, il est important que vous en connaissiez les caractéristiques, comment je les ai sélectionné, quels critères j’ai utilisé et pourquoi je vous les ai sélectionné.”

    – Comment je les ai sélectionné: le mot “les”, est-il complément d’objet direct représentant les actions choisies ?
    Actions étant un nom féminin et au pluriel, j’aurai mis sélectionnées.

    Je pense qu’il y a une petite erreur à ce niveau. Je peux me tromper. Si c’est le cas, je m’en excuse.
    Encore merci et bonne journée.

  3. Même si certaines Divas présentées ont un potentiel de croissance du dividende (en supposant qu’il reste croissant sur plusieurs années), les rendements actuels sont très faibles. Il me semble plus pertinents de privilégier des rendements un peu plus élevé parmi les Divas. Personnellement je n’investirais donc pas sur les actions dans le Luxe qui ont un rendement faible et pour lesquelles il faudra atteindre de nombreuses années avant d’avoir un rendement raisonnable : par exemple Hermes dont le rendement aujourd’hui et bien en dessous de 1%, même avec une croissance du dividende de 10% par an, il faudra une quinzaine d’année pour arriver à un rendement de 5%.

  4. bonjour monsieur Bertrand , merci beaucoup pour vos belle videos très bien expliquer , et trés compréhesible , j’espère un jour pouvoir y arriver à comprendre le monde de la bourse , et peut on le faire gérer par des pros de la bourse tout simplement très cordialement , Saddok .

  5. Bonjour Bertrand,

    Merci pour votre site, que je découvre avec plaisir et qui va sans nul doute m’aider à me lancer !

    Il m’est venu une réflexion tout à l’heure, et n’étant pas matheux pour un sous (sic), je me demandais si vous pouviez m’expliquer en quoi je me trompe (ou pas?) dans ce petit calcul…

    Imaginons que j’investis 20.000 sur les quelques actions le plus nettement sous-évaluées actuellement (il n’en manque pas). Mettons que leurs fondamentaux permettent de prévoir une valeur boursière deux, voire trois fois plus haute d’ici trois ans. Car oui, le monde vient à bout du coronavirus, les géants du CAC40 sont toujours bien vivants et l’euro aussi d’ailleurs ! Bref, la valeur boursière des actions que je possède est à présent de 60.000 euros. Il y a donc une plus-value possible telle qu’elle équivaudrait à de nombreuses années de capitalisation à travers les dividendes.

    Dès lors, ne serait-il pas indiqué de revendre les actions (notez qu’en Belgique où je réside, il n’y a pas de taxe sur la plus-value), pour réinvestir les 60.000 euros sur d’éventuelles actions sous-évaluées à ce moment-là ? L’idée serait donc d’obtenir beaucoup plus d’actions et donc de dividendes en réinvestissant dans les valeurs sous-évaluées du moment, par exemple dans une autre place boursière en raison de conditions exogènes, ou autre.

    Cela me semble trop simpliste, mais j’aimerais savoir pourquoi, car d’emblée je ne vois où se cache l’astuce.

    Bien à vous,

    Arthur

    1. Bonjour, c’est une stratégie d’investissement plutôt basée sur la recherche de plus-values. Elle n’est pas opposée à celle que je pratique (recherche de revenus de dividendes) comme vous semblez le croire car, en investissant dans les actions à dividendes, vous profitez également de la performance de la bourse à long terme.

  6. Bonjour Bertrand

    Les cours actuels offrent une opportunité d’entrée intéressante sur plusieurs (et même beaucoup) de valeurs correspondant à votre stratégie et/ou a certaines valeurs que vous avez vous-même en portefeuille, et le “achetez au son du canon” semble d’actualité… mais les suspensions/annulations de versements de dividendes annoncées contredisent cela)

    Allez vous procéder à un remaniement important de votre PEA ?
    Dans l’optique d’un début de construction de portefeuille, est-il pertinent d’entrer maintenant à “cout réduit” en tablant sur un retour à la normale après la crise ?

    NRS

    1. Bonjour
      Je vous invite à acheter la formation de Bertrand plutôt que de vous fier à son portefeuille en accès GRATUIT …
      Bonne journée

      1. Merci,
        Moins que le portefeuille, c’est plutôt l’attitude/stratégie face à la donne actuelle qui m’intetesse.
        J’ai la formation et le livre de Bertrand, mais le cas de figure que nous vivons n’y est pas abordé (ce qui est logique)

        NRS

Laisser un commentaire (votre adresse mail n'est pas publique)