Comment recevoir des Dividendes Gratuits ?

Vous voulez recevoir des dividendes gratuits ? Et bien, c’est possible !

Peu de gens le savent, mais, il est possible de recevoir des dividendes gratuitement grâce la Bourse !!

Et, une fois n’est pas coutume, ce versement de dividendes gratuits est principalement pratiqué en France ! Pour une fois qu’en matière boursière, les Français sont gâtés, on aurait tord de ne pas en profiter.

Dans cet article, je vais donc vous expliquer les conditions pour obtenir ces dividendes gratuits et comment en profiter.

La liste des Actions à Dividendes Mensuels

  • La liste des actions qui versent un dividende chaque mois.
  • Le rendement de chaque action
  • Le code valeur de chaque action
  • Format PDF
  • Mais aussi la liste format Microsoft Excel
  • Téléchargement 100% gratuit !

privacy Une liste exclusive RevenusEtDividendes.com

 

Les 5 conditions pour recevoir des dividendes gratuitement

Pour obtenir des dividendes gratuitemement, la principale manière est de remplir 5 conditions :

  1. Que la société propose ce “cadeau” !
  2. Que vous soyez actionnaire de la société
  3. Que la société verse des dividendes (c’est évident mais je le dis quand même !)
  4. Que vous possédiez les actions depuis au moins 2 ans
  5. Que vous inscriviez vos actions dans ce qu’on appelle le “nominatif

Si vous remplissez ces 5 conditions, vous pouvez obtenir, selon les sociétés, des dividendes majorés de 10% et plus chaque année !! Certaines sociétés vous offrent même jusqu’à 20% de dividendes en plus gratuits !

Quand je dis “dividendes gratuits”, cela signifie que vous recevez des dividendes en plus, autrement dit des dividendes majorés. C’est une sorte de “promotion” comme sur un paquet de lessive 🙂 Cette offre est valable si vous achetez au préalable des actions de la société.

Et, encore une fois, c’est vraiment une spécificité française ! A ma connaissance, cela n’existe pas dans d’autres pays (mais je peux me tromper sur ce point).

Il faut comprendre que c’est un vrai cadeau de la part des sociétés qui le pratiquent.

On peut même dire que cette pratique rompt le principe d’égalité des actionnaires, puisque, dans ce cas, certains actionnaires ont un “privilège” important ! C’est d’ailleurs pour cette raison que peu de sociétés le pratiquent dans un souci d’égalité entre actionnaires.

Si les sociétés proposent cette attribution de dividendes gratuits, c’est pour fidéliser leurs actionnaires en les contraignant à une durée de détention minimale (voir plus loin), à développer le nombre d’actionnaires individuels (cette attribution de dividendes gratuits est toujours appréciée par les actionnaires particuliers) et à mieux connaître individuellement les actionnaires individuels (par l’inscription au “nominatif”).

Pour en profiter :

  1. Vous devez choisir des actions de sociétés qui le pratiquent. En 2018, 8 sociétés françaises pratiquent le versement de dividendes majorés. La liste complète des sociétés qui versent des dividendes gratuits est ici :

2) Vous devez être actionnaire de ces sociétés, donc posséder au moins 1 action de la société.

3) Vous devez posséder les actions de la société depuis au moins 2 années calendaires pleines.

Ce qu’il faut bien comprendre, c’est qu’il s’agit plus précisément de 2 ans au minimum. Dans la majorité des cas, c’est même plus que 2 ans.

Je m’explique : pour recevoir des dividendes gratuits en 2021, vous devez avoir acheté vos actions avant fin 2018…et les posséder encore le jour du détachement du dividende. Pour ceux qui ne connaissent pas cette notion de “détachement”, je vous invite à lire mon article sur le calendrier des dividendes.

Donc, comme vous le voyez, c’est bien plus que 2 ans de détention qu’il faut pour bénéficier de ce cadeau ! Comme la majorité des sociétés françaises détachent leur dividende au printemps, c’est plus 2 ans et demi de détention minimum des actions qu’il faut !Durant cette période de 2 ans minimum, vous devez pas avoir vendu vos actions. Vous pouvez en avoir racheté.

Mais, attention, si vous en rachetez après 2018, vous ne recevrez en 2021 votre majoration de dividende (vos dividendes gratuits) que sur les actions achetées avant fin 2018 !

4) Vous devez inscrire vos actions au “nominatif”.

Actions au “nominatif” : qu’est-ce que c’est ?

Pour investir en Bourse, la plupart du temps, et que ce soit pour le compte-titres ou le PEA, vous le faites en ouvrant un compte chez un courtier pour passer vos ordres de Bourse.

Ce peut être soit votre banque ou soit un courtier en ligne comme Bourse Direct ou Binck.

Dans ce cas, on dit que vous détenez vos actions «au porteur».

Dans ce cas, les sociétés dont vous possédez les actions ne vous connaissent pas nominativement, vous êtes anonymes.

Pour bénéficier des dividendes gratuits ou d’autres avantages, vous devez vous identifier auprès des sociétés dont vous possédez les actions. C’est ce qu’on appelle “l’inscription au nominatif”.

Cela leur permettra de connaître votre identité complète et de vous contacter. Elle peut donc avoir une relation directe avec vous en vous contactant.

Pour les sociétés pour lesquelles cette relation directe est importante, pour vous inciter à inscrire vos actions au “nominatif”, elle vous offre des avantages dédiés comme les dividendes majorés.

On distingue 2 type d’inscription au “nominatif” :

  • Le “nominatif pur”
  • Le “nominatif administré”

Le “nominatif pur”

L’inscription de vos actions au “nominatif pur” est la méthode la plus contraignante dans la mesure où elle consiste à changer de courtier pour les actions que vous placez dans ce cadre !

Dans ce cas, la société dans laquelle vous inscrivez vos actions au “nomnatif pur” devient en quelque sorte votre courtier (même si les sociétés déléguent cette fonction à un autre courtier ou banque).

Attention, l’inscription au “nominatif pur” n’est possible que pour les actions de la société que vous possédez !

Ainsi, si vous avez un portefeuille constitué de plusieurs actions, vous ne pourrez inscrire au “nominatif pur” uniquement celles dont la société propose cette option pour obtenir des dividendes gratuits !

Même si les sociétés vantent cette option, cette option du “nominatif pur” est, selon moi, à éviter. Pour plusieurs raisons :

  1. Cela entraîne une complexité de gestion et de suivi de votre portefeuille.Si vous avez un portefeuille constitué de plusieurs lignes/actions, la gestion de votre portefeuille sera grandement simplifiée si vous ne possédez qu’un seul courtier. Plus vous multipliez les courtiers, plus ça devient compliqué. Je peux en témoigner, moi qui est mon PEA chez Bourse Direct et mon compte-titres chez Binck. Cette inscription au “nominatif pur” peut néanmois être envisagée par celles/ceux qui ont peur de confier leur argent à un courtier, même si, à mes yeux, le risque est identique dans la mesure où la société délégue cette gestion à un autre courtier/banque).
  2. Vous ne pouvez pas mettre les actions de la société dans un PEA. Voici un gros inconvénient pour celles/ceux qui veulent profiter des avantages fiscaux du PEA !
  3. Même s’il n’existe, en général, pas de droits de garde pour la gestion de votre compte, les frais de courtages (et éventuels autres frais de bourse) sont, en général, supérieurs aux frais pratiqués par les courtiers en ligne.
  4. L’inscription au “nominatif pur” nécessite une démarche spécifique de votre part en écrivant un courrier papier à votre courtier. Cette démarche nécessite, par ailleurs, un délai de mise en place de 15 à 30 jours (voir plus loin).

Ces 4 inconvénients majeurs incitent plutôt à privilégier l’inscription au “nominitaf administré”.

Le “nominatif administré”

Dans ce cas, vous ne changez pas de courtier. Les actions que vous possédez restent chez votre courtier habituel.

En les plaçant au “nominatif administré”, votre courtier transmettra vos coordonnées personnelles à la société et vous pourrez ainsi profiter des avantages des dividendes majorés (dans les conditions évoquées ci-dessus).

Pour inscrire vos actions au “nominatif”, il faut néanmoins savoir que cela nécessite une démarche de votre part et que cela prend un peu de temps !

Concrétement, il faut écrire un courrier papier à votre courtier et le délai de mise en place varie selon chaque courtier, mais il faut compter au minimum 15 jours – 1 mois.

Si vous voulez le faire, vous pouvez télécharger un exemple de modèle de lettre à envoyer à votre courtier pour inscrire vos actions au nominatif ici :

Les avantages de l’inscription des actions au nominatif

Outre le fait de vous offrir des dividendes gratuits, c’est-à-dire, majorés, l’inscription au nominatif présente aussi d’autres avantages :

  • Certaines sociétés vous offrent des actions gratuites, ce qui correspond à une augmentation supplémentaire des dividendes !
  • Certaines sociétés vous proposent même des réductions sur leurs produits ! C’est quand même pas mal, non ?
  • Parfois même, un droit de vote double est accordé !
  • Vous êtes invité aux Assemblées générales des actionnaires et aux réunions d’actionnaires dans votre région !
  • Vous recevez les lettres d’informations directemeùent chez vous

J’ai recensé pour vous l’ensemble des avantages pour chaque société qui proposent cette option dans le document que vous pouvez télécharger ici :

Les inconvénients de l’inscription des actions au nominatif

Il faut néanmoins savoir que l’inscription de vos actions au nominatif pour bénéficier de dividendes gratuits présente quelques inconvénients.

Outre les inconvénients de l’inscription au “nominatif pur” listés ci-dessus, le principal inconvénient de l’inscription au “nominatif administré” est que la plupart des courtiers facturent ce service.

A vous de vous renseigner auprès du vôtre, mais dans mon cas, c’est facturé 10 € chez Binck et 18 € chez Bourse Direct pour chaque société. J’imagine que si vous êtes dans une banque, cela doit être bien plus cher !

Personnellement, si je prends en compte ces dividendes majorés pour choisir mes actions à dividendes, ce critère est un critère parmi d’autres. Autrement dit, je ne vais pas acheter une action parce qu’elle m’offre en “cadeau” des dividendes gratuits, mais plutôt parce qu’elle va me permettre d’atteindre mon objectif de devenir rentier grâce à la Bourse.

En particulier, la durée de détention minimale de 2 ans est pour moi une contrainte forte qui ne doit pas me détourner de mon choix des meilleures actions à dividendes.

Les actions gratuites, une autre manière d’obtenir des dividendes gratuits

Pour être exhaustif sur les “dividendes gratuits”, je voudrais rajouter une autre manière de recevoir des dividendes “gratuits” qui consiste, pour certaines sociétés, à offrir des actions gratuites à ses actionnaires.

Offir 10% de dividendes majorés ou offrir 10% d’actions gratuites est une opération identique en théorie pour les sociétés versant des dividendes. C’est ce que proposent certaines sociétés.

La différence à noter quand même est que, dans le deuxième cas, dans la pratique, cette offre de 10% d’actions gratuites ne se traduit pas par une majoration équivalente des dividendes.

Pourquoi ? Parce que cette attribution d’actions gratuites prend en général la forme d’une offre du type “1 action offerte pour 10 actions achetées” (comme dans les supermarchés 🙂 !

Si, sur le papier, cette offre est bien présentée comme une offre de “10% d’actions gratuites”, il faut que vous ayez un multiple de 10 actions en portefeuille pour que cela corresponde à 10% d’actions gratuites (ou 10% de dividendes en plus).

Si, par exemple, vous avez 15 actions en portefeuille, vous en recevrez qu’une seule action en plus. Au total, vous aurez donc 16 actions à la suite de cette offre, soit 1/15 = 6,66% actions en plus (et l’équivalent en dividende “gratuit”). C’est ce qu’on appelle « les rompus ».

Néanmoins, c’est toujours un “cadeau” sous forme de dividendes majorés !

Vous pouvez télécharger la liste de ces sociétés qui versent des dividendes majorés sous forme d’actions gratuites ici :

You May Also Like

4 Comments

  1. bonjour,
    juste une remarque , pour air liquide, les frais de courtage au nominatif pur sont bien inférieurs à bourse direct et binck; le nouveau courtier (changé l’an dernier si je me souviens bien) est encore moins cher que le précédent.
    cela dit, je suis tout a fait d’accord sur le fait que ça ne permet pas de loger les actions dans un PEA, ce qui explique que je vais en transférer une partie en nominatif administré chez BDirect

  2. Bonjour et merci Bertrand pour cet article complet.
    Je sais bien que le sujet ce sont les dividendes, mais la bourse offre tellement d’opportunités que cela me semble « bizarre » de vouloir se limiter à 7% par an en moyenne.
    Toutefois, bravo et merci pour cet article bien complet qui servira de référence.

  3. Bonjour,

    Je ne sais pas si le dividende majoré est une spécialité à la française. Je le vois comme un moyen de compenser la fiscalité élevée des revenus en France. Cela n’engage que moi.

    La détention d’action au nominatif pur possède un avantage psychologique. Elle incite l’investisseur à se préoccuper du business de l’entreprise plutôt de son cours de Bourse.

    Cordialement.

Laisser un commentaire (votre adresse mail n'est pas publique)