Les Options pour plus de Rendement


Est-ce que vous connaissez les options en bourse ? Savez-vous que les options peuvent être un bon moyen d’augmenter le rendement de vos actions ?

Si aujourd’hui vous souhaitez recevoir des revenus supplémentaires avec vos actions, si vous vous demandez comment les options peuvent vous aider à le faire, alors cette vidéo est faite pour vous.

Si je vous en parle aujourd’hui, c’est bien évidemment parce que j’ai testé moi-même cette méthode d’investissement dans les options.

Depuis plus d’un an maintenant, j’investis personnellement dans les options pour augmenter les revenus de mes actions à dividendes en bourse.

Je vais vous décrire précisément la stratégie d’options je mets en oeuvre, comment je l’applique avec mes actions à dividendes et quels résultats j’ai obtenu avec un exemple précis et personnel.

Car mon but ici est de susciter votre intérêt pour les options dans le but d’accroître le rendement d’un portefeuille d’actions à dividendes.

—> Info : vous pouvez consulter mon portefeuille boursier d’actions dividendes ici <—-

La stratégie de « covered call” d’options

La stratégie de « covered call » est une stratégie basée sur la vente d’options d’achat « couvertes ».

La vente d’options permet ainsi de recevoir un revenu sous forme de « prime » d’options.

On dit que les options sont « couvertes » parce qu’on possède les actions concernées par la vente d’options.

Couplé avec des actions à dividendes (comme l’action Abbvie), cette stratégie permet donc à la fois de profiter du versement des dividendes et de la prime d’options pour augmenter le rendement de ses actions à dividendes.

Les 3 variables clés des options sont :

  • Le prix d’exercice
  • La date d’échéance
  • Le prix ou cours de l’option

Dans le cas d’une stratégie de vente d’options « covered call », on s’attachera à choisir des options dont le prix d’exercice est supérieur au cours de l’action.

“Covered call” : ce qu’il faut savoir

L’exemple donné ci-dessus dans la vidéo est une illustration de l’intérêt des primes d’options pour augmenter vos revenus boursiers.

Il vous donne un ordre d’idée du montant de revenus supplémentaires que vous pouvez viser avec les options.

Mais ne vous précipitez pas, à ce stade, pour vendre des options.

Il faut, en effet, savoir plusieurs choses.

Premièrement, la vente d’options n’est pas possible sur toutes les actions.

En particulier, cette stratégie ne peut pas s’appliquer dans le PEA puisque les options ne sont pas autorisées dans un PEA. Je ne la pratique donc pas dans mon PEA.

Je l’applique uniquement dans mon compte-titres et sur mes actions américaines.

Et encore, pas sur toutes mes actions américaines puisque je considère qu’elle n’est pas réalisable de manière optimale sur l’ensemble des actions américaines de mon portefeuille.

Sans entrer dans le détail, cette stratégie n’est, en effet, applicable que pour un nombre limité d’actions.

Ensuite, je précise que le niveau de revenus supplémentaires que vous pouvez attendre des options dépend beaucoup de chaque action.

Très concrètement, je n’ai pas le même niveau de revenus supplémentaires sur chacune des actions à dividendes pour lesquelles je mets en place cette stratégie.

Cette stratégie d’options me donne des résultats différents selon chacune des actions.

Outre les actions concernées, le niveau de revenus supplémentaires dépend également d’autres facteurs, en particulier de ce qu’on appelle la “volatilité” qui est un des facteurs les plus importants pour les options.

Ce qui signifie, concrètement, que pour une même action, je peux avoir des variations importantes de revenus selon les mois, comme vous avez d’ailleurs pu le constater dans l’exemple que je viens de vous donner.

Enfin, la vente d’options s’accompagne de contreparties que vous devez bien appréhender avant de vous lancer. Autrement dit, si la rémunération que vous obtenez lors de la vente d’options est garantie, elle vous fait peser un risque que vous devez connaître avant d’en acheter.

Les options : quels risques ?

A ce stade, vous vous demandez certainement pourquoi, si c’est aussi simple, pourquoi tout le monde ne la pratique pas ? Pourquoi personne n’en parle ? Pourquoi ne pas la mettre en place pour augmenter le rendement de vos actions et de votre portefeuille boursier ?

Et, effectivement, c’est une bonne question.

Je pense d’abord que, comme tout ce qui concerne la bourse en général, en France, la connaissance est peu partagée. Et c’est ce que je fais aujourd’hui avec vous, comme je le fais d’ailleurs depuis longtemps sur les dividendes.

Ensuite, je dirais que les options ont une image de “produit boursier à risque”.

Dans ce cadre, vous devez certainement vous poser la question de savoir quels sont les risques de cette stratégie de vente d’options.

Je dirais que cette stratégie de “covered call” présente, à mon sens, peu de risque.

Je dirais plutôt qu’elle présente une contrepartie.

La principale contrepartie de cette stratégie “covered call” est que la vente d’options vous engage à vendre vos actions en portefeuille si, à l’échéance, le cours de l’action est supérieur au prix d’exercice.

Autrement dit, votre “risque” est celui de devoir “vendre” vos actions dans ce cas où, à l’échéance, le cours de l’action est supérieur au prix d’exercice.

Je précise d’ailleurs que, dans le cas de la vente d’options, cette vente se fera automatiquement par l’intermédiaire de votre courtier.

Tout l’enjeu de la mise en place de cette stratégie est donc de bien gérer, de bien maîtriser ce “risque” ou cette contrepartie. Cela dépendra de vos objectifs personnels.

Pour ce faire, comme vous l’avez vu sur mon écran, vous devrez choisir vos options avec précision.

Les 3 variables que sont le prix des options, l’échéance et le prix d’exercice sont les éléments clés de décision.

Ces 3 éléments sont cruciaux pour choisir vos options en fonction de vos propres objectifs personnels.

Concrètement, plus vous choisirez de recevoir des primes élevées, plus la probabilité de vente automatique de vos actions à l’échéance sera élevée.

22 réflexions au sujet de “Les Options pour plus de Rendement”

  1. Bonjour Bertrand
    je précise tout d’abord que je ne suis pas familier des options; c’est surement cela qui explique que , pour une fois, je n’aie pas compris grand chose à cette vidéo, en toute franchise.
    déjà, la notion d’option n’est pas définie précisément; celle de prime non plus.
    mais ce que je ne comprends pas c’est l’interet de vendre le droit lui meme. dans quel délai ? interet pour le vendeur, pour l’acheteur ?
    j’ai essayé de me renseigner sur divers sites, j’ai (un peu) saisi certains points, mais ça reste hermétique.
    alors des tutoriels seraient bienvenus, et pourquoi pas une mini formation sur ce thème, avec de nombreux exemples très détaillés (et chez plusieurs courtiers).

    Répondre
    • Effectivement, cette vidéo était une introduction au sujet pour présenter l’intérêt des options. Mais je suis entrain de préparer des explications plus détaillées avec des tutoriels complets.

      Répondre
  2. Bertrand,

    Merci pour cette vidéo, je n’ai pas le temps aujourd’hui de m’y intéresser, mais c’est définitivement quelque chose à ne pas négliger.

    En revanche, en regardant votre portefeuille, le poids du PEA est passé sous la barre des 100k, je sais que votre coeur n’est plus en France (pour les actions) mais aux USA (et c’est compréhensible), mais envisagez-vous de vider ce enveloppe? (PEA) au profit du CTO ? ou est-ce infortune qui a fait baisser sa valeur ?

    Cordialement.
    JB

    Répondre
    • Effectivement, en débit d’année j’ai transféré la plus grande partie de mon portefeuille du PEA au compte-titres pour investir massivement dans les actions américaines. Une des raisons est, en particulier, la possibilité de vendre des options sur les actions américaines. Je n’ai pas encore décidé si j’allais abandonner le PEA, mais c’est une possibilité. Je vous tiendrai de toute façon au courant.

      Répondre
  3. Bonjour Bertrand,
    Merci pour ce partage.
    Je découvre cette stratégie. Elle n’a donc pas fait partie de mes critères pour le choix de mes courtiers. Et je suis aujourd’hui fortement investi dans des enveloppes fiscales où elle n’est pas applicable (PEA, PEE), comme dit dans la vidéo.
    Par curiosité, je viens de jeter un coup d’œil afin d’identifier des contextes où je pourrais la tester : disposer des titres, courtier proposant des options.
    Chez Hello Bank, je n’ai pas vu d’options dans le coin des produits à effet de levier (à côté des turbos, warrants…).
    Chez Bourse Direct, j’ai l’impression que si ce courtier propose des options, le menu correspondant apparaît sur la page dédiée au sous-jacent. C’est le cas pour certaines valeurs européennes (ex. TechnipFMC plc ou Sanofi), mais pas pour les valeurs américaines (ex. Abbvie).
    Donc si je comprends bien et me résume, le choix du courtier et l’organisation adéquate de ses investissements sont des prérequis avant de s’aventurer dans cette stratégie.
    Encore merci.
    Cordialement.

    Répondre
    • Bonjour Rémi, effectivement le choix du courtier est un élément important (en terme de coûts en particulier). Ni Hello Bank ni Bourse Direct ne proposent les options, seuls quelques courtiers étrangers proposent les options.

      Répondre
  4. Bonjour Bertrand,

    Merci avant tout pour cette petite information sur les options, mais je reconnais que contrairement
    aux dividendes assez simple à comprendre, les options mériteraient au minimum des tutos voir
    pourquoi pas également une formation ; mais cela semble un complément très intéressant aux dividendes.

    A bientôt

    Répondre
  5. Une fois maîtrisées, les options sont un formidable véhicule! Il faut juste bien se former dessus, bien connaître les risques inhérent aux Grecques, et à l effet de levier. Barbare au début, mais que de possibilités! Couplées aux action( d ailleurs buffet n acheté ses action qu’a travers les option via les cash s’évite put: l inverse du covered call. Bref, formez vous et un autre univers s’ouvrira sous vos pieds!

    Répondre
  6. Bonjour

    J’ai regardé avec attention votre vidéo et je la trouve pour le moins incomplète voire tendancieuse. On a envie d’y croire… les options seraient donc le bon complément aux dividendes….

    A lire les commentaires ci dessus on voit bien que peu ont compris le mécanisme qui n’est pas celui expliqué dans votre vidéo.

    Jouer avec les options peut vous amener à de fortes déconvenues (surtout au début).

    J’attends les tutos avec curiosité 🙂
    Chris de Lyon

    Répondre
    • Cet article/vidéo est une introduction à la vente d’options. J’ai voulu donner les résultats concrets que j’obtiens avec cette stratégie de « covered call ». Effectivement, tous les aspects n’ont pas été couverts. Cela sera l’objet de tutoriels complémentaires.

      Répondre
  7. Bonjour, Bourse Direct propose bien les options, mais ce menu n’est pas proposé par défaut. Il faut répondre à un questionnaire de test de connaissances. Merci

    Répondre
  8. Bonjour, Pierre avez vous un tuto pour avoir accès aux options sur bourse direct ? Le service client m’a dit qu’il fallait souscrire à leur service tradebox, y avez vous souscrit ? Merci à vous.

    Répondre
  9. C’est ça, la Tradebox chez Bourse Direcvt, un peu pénible d’utilisation. Je vous conseille plutôt d’aller chez ABSystem, aussi dans le groupe Bourse Direct, un peu vieillot comme site mais au top pour les options avec en plus un pricer.

    Répondre
  10. Il aurait été utile de présenter aussi la vente de puts, qui permet d’acheter des actions à moindre prix.
    Quant à la vente de calls, elle n’est pas du tout adaptée en ce moment dans un marché qui flambe (S&P 500 à +100% depuis mars 2020). Le risque de se faire exercer est alors énorme, d’où un risque de passer à côté de la hausse après avoir été obligé de vendre. C’est ce qui a dû se passer pour vos actions même si vous ne le dites pas, d’autant que vous vendez des options avec un strike très près du cours.
    Combien avez-vous perdu en ayant été obligé de vendre prématurément?

    Répondre
  11. Bonjour Bertrand et merci pour vos video, il serait vraiment intéressant d’avoir une formation sur les options et leurs stratégies et a savoir s il est possible de le faire avec des trackers ,merci Bertrand

    Répondre
  12. Bonjour.
    Je ne reçois cette vidéo qu’aujourd’hui, et c’est un vrai bonheur.
    Je m’étais intéressé au options il y a fort longtemps, mais mes capitaux ne me permettaient pas d’intervenir. J’avais reçu toute une documentation du MONEP qui décrivait bien les opérations possibles et les risques encourus. Je pense que je vais m’y remettre prochainement car finalement c’est peu chronophage.
    Merci Bertrand
    JJB

    Répondre

Laisser un commentaire (votre adresse mail n'est pas publique)