Des dividendes plus SURS avec les ACTIONS PREFERENTIELLES américaines

Les actions préférentielles sont méconnues en France, et pourtant elles sont particulièrement intéressantes pour gagner votre salaire grâce à la bourse.

Cet article est une présentation générale sur ces actions préférentielles. Il vise à en présenter les principales caractéristiques.

Précisons tout de suite que ce type d’actions ne se trouve pas en France, mais aux Etats-Unis. C’est ce type d’actions préférentielles américaines dont nous allons présenter les caractéristiques ici.

Qu’est-ce que sont les actions préférentielles ?

Les actions préférentielles américaines ont le statut d’actions. Elles sont, dès lors, cotées sur le marché américain (NASDAQ ou NYSE) comme une action ordinaire.

En voici un exemple ici avec l’action préférentielle « Gladstone Commercial ».

Néanmoins, ce type d’actions préférentielles a des caractéristiques proches des obligations dans la mesure où elles distribuent un revenu régulier et connu d’avance au moment de leur émission.

Pourquoi les appelle-t-on « préférentielles » ?

Les actions préférentielles américaines tirent leur nom du fait qu’elles confèrent aux porteurs de ces actions un droit « préférentiel » ou « supérieur » aux porteurs d’actions ordinaires.

Actions Préférentielles américaines

Ce droit « préférentiel » s’applique en cas de faillite de la société où les porteurs d’actions préférentielles sont remboursés avant les porteurs d’actions ordinaires (grâce aux actifs qui restent de la liquidation). Notons néanmoins qu’ils ne sont pas prioritaires sur les porteurs d’obligations et de dettes.

Ce qui est plus intéressant, c’est que le droit « préférentiel » s’applique, dans la pratique, surtout sur le versement du dividende dans la mesure où celui-ci est garanti/assuré tant que la société verse des dividendes aux porteurs d’actions ordinaires.

La baisse du dividende des actions ordinaires n’affecte donc pas les porteurs d’actions préférentielles. Ce qui confère une certaine garantie aux dividendes d’actions préférentielles.

Un exemple que je peux vous donner est la société Kinder Morgan qui est une société pétrolière américaine. En fin d’année 2015, a annoncé une baisse du dividende de 75% sur ses actions ordinaires, tout en continuant à verser les dividendes sur ses actions préférentielles.

La contrepartie de cette garantie est, inversement, que les porteurs d’actions préférentielles ne bénéficient pas de l’éventuel augmentation du dividende de l’action ordinaire.

Les principales caractéristiques d’une action préférentielle

Ce sont :

1)Le montant fixe du dividende

La plupart des actions préférentielles propose un dividende dont les montants sont fixés par avance au moment de leur émission (sauf en cas de suspension).

Lors de l’émission, la date des paiements est indiqué clairement et est (généralement) fixe. Les paiements sont classiquement payés trimestriellement, même si certaines versent un dividende mensuel.

En général, ce montant du dividende est fixe, mais certaines actions proposent un montant indexé sur les taux d’intérêts.

2) L’absence de droits de vote

Généralement les actions privilégiées ne disposent pas de droits de vote, contrairement aux actions ordinaires. Cela ne fait pas de différence pour le petit investisseur, mais c’est une raison pour laquelle la direction d’une entreprise peut préférer émettre ces actions au lieu d’actions ordinaires.

3) « Cumulatif » vs. « non cumulatif »

Les actions privilégiées peuvent être soit «cumulatives» ou «non cumulatives» (je mets ces notions entre guillemets n’ayant pas trouvé la traduction française exacte). C’est une notion importante dans le choix des actions préférentielles.

Si une action privilégiée est «cumulative», cela signifie que si la société devait suspendre le paiement d’une échéance de dividendes aux porteurs d’actions préférentielles, alors celle-ci devrait rattraper les paiements manqués avant de rétablir le dividende aux porteurs d’actions ordinaires. Beaucoup d’investisseurs recherchent cette caractéristique dans la mesure où elle apporte une garantie supérieure par rapport aux actions préférentielles « non cumulatives ».

4) Perpétuelle

Contrairement à la plupart des obligations, les actions préférentielles n’ont, en général, pas de date d’expiration. Ce qui signifie qu’elles continuent à verser leurs dividendes de manière perpétuelle.

Néanmoins, dans la pratique, les entreprises agissent en fonction des conditions de financement pour exercer ou non leurs droits de retrait (voir point suivant).

5) Exercice

Si les actions préférentielles n’ont pas de date d’expiration, elles peuvent néanmoins être « exerçables »

Cela signifie que la société émettrice a la possibilité de racheter les actions à un certain prix après une certaine date.

Ainsi, par exemple, si une société émet des actions préférentielles en 2016 avec une date d’exercice en 2021, cela signifie que si vous avez acheté ces actions, vous recevrez vos paiements de dividendes (en supposant qu’ils soient payés) pour les cinq premières années au moins. Par la suite, il est à la discrétion de l’entreprise de décider si elle décide de laisser les actions préférentielles en circulation (dans ce cas, elles continuent à payer les dividendes) ou si elle décide de racheter ces actions préférentielles. Dans ce deuxième cas, elle rachètera les actions au prix de « liquidation » (voir point suivant).

Notons que, sauf circonstances exceptionnelles (stipulées dans le prospectus d’introduction des actions préférentielles), la société ne peut pas racheter les actions préférentielles avant la date d’expiration.

En achetant des actions préférentielles, vous pourriez être en mesure de détenir les actions pendant 5 ans ou 100 ans, selon le choix de l’entreprise émettrice.

Dans la pratique, les sociétés émettrices exercent leurs actions préférentielles si elles peuvent se refinancer à des taux plus bas que ceux obtenus lors de l’émission initiale.
6) Cours de liquidation

C’est le prix auquel une société peut racheter ses actions préférentielles, après la date d’appel. La plupart du temps, le cours de liquidation correspond au nominal de l’émission. Ainsi, par exemple, si les actions préférentielles ont été émises au cours de 25 $, la société vous rachèterait vos actions au même prix en cas d’exercice des actions. Dans ce cas, vous recevriez vos dividendes jusqu’à la date d’expiration puis vous seriez obligé de vendre vos actions 25 $.

Outre la visibilité sur le montant du dividende, les actions préférentielles présentent l’avantage d’offrir une grande visibilité sur leurs valeurs. La contrepartie en est une absence quasi-totale de plus-value potentielle.

Le prix d’une action préférentielle sur le marché peut être supérieur ou inférieur à la valeur de liquidation. Certaines côtent ainsi en-dessous de leur valeur de liquidation, d’autres au-dessus de leurs cours de liquidation. Cela dépend de leur risque évalué par le marché et des taux d’intérêts en vigueur.

7) Conversion

Certaines actions préférentielles ont d’autres caractéristiques comme celles d’être « convertibles ».

Cela signifie que les actions préférentielles sont convertibles en actions ordinaires soit à un taux fixe ou en fonction d’autres facteurs, comme le prix des actions ordinaires à l’avenir.

La partie convertible peut être facultative (à savoir, à la discrétion de l’émetteur) ou obligatoire – fixé pour une certaine date.
Ces caractéristiques évoquées sont les principales caractéristiques des actions préférentielles. D’autres spécificités peuvent exister, elles sont alors mentionnées dans le document d’introduction.

Des actions à rendements élevés

Les actions préférentielles américaines américaines sont particulièrement intéressantes pour générer des revenus élevés grâce aux dividendes.

Elles permettent :

  1. De bénéficier d’un rendement élevé. Si le rendement moyen (à la date de rédaction de cet article) est de 6,5 % (brut), les 3 actions préférentielles que je possède ont des rendements (bruts) plus élevés : de 7,49% à 9,41%
  2. D’offrir une visibilité à la fois sur le montant des dividendes à recevoir et sur le prix de vente (prix de liquidation)
  3. De présenter une moindre volatilité que les actions ordinaires.
Comparaison du cours de l'action ordinaire et de l'action préférentielle Realty Income.
Comparaison du cours de l’action ordinaire et de l’action préférentielle Realty Income.

 

Récupérez la liste des actions préférentielles

Pour conclure cet article, et pour ceux qui veulent en savoir plus sur ces actions préférentielles, je vous livre ici la liste des actions préférentielles que je possède dans mon portefeuille.

Je vous livre également les deux sites américains qui donnent de manière exhaustive la liste des actions préférentielles américaines, classées par rendement et industrie.

Voici ces deux listes :