Pourquoi j’ai choisi Bourse Direct pour mon PEA

 

Dans cet article, je vous donne mon avis sur Bourse Direct et je vous dit pourquoi je l’ai choisi pour mon PEA. Vous saurez tout sur Bourse Direct….

Si vous me suivez, vous savez que la plus grande partie de mon portefeuille est investie dans un PEA (pour voir mon portefeuille boursier, cliquez ici).

Pour mon PEA, j’ai choisi Bourse Direct et j’en suis aujourd’hui pleinement satisfait.

Voici les raisons qui m’ont poussé à choisir Bourse Direct pour mon PEA.

Binck pour mon compte-titres, Bourse Direct pour mon PEA

Historiquement, j’avais ouvert en 2007 mon PEA chez Cortal Consors. Suite à la fermeture de ce courtier fin 2015, j’ai dû chercher un nouveau courtier en 2015 pour effectuer le transfert de ce PEA. Et mon choix s’est porté sur Bourse Direct.

Ayant déjà en 2015 ouvert mon compte-titres de bourse en ligne chez Binck.fr, le choix « naturel » aurait été de transférer mon PEA chez Binck.

J’ai néanmoins rapidement exclu cette option car, dès le départ, j’ai voulu ouvrir mon PEA chez un courtier différent.

Et ce, pour trois raisons :

  1. La première raison de mon choix de Bourse Direct pour mon PEA est ma volonté de ne pas « mettre mes œufs » dans le même panier. Autrement dit, de diversifier mes courtiers de bourse en ligne. De ne pas confier mon épargne, mon investissement au même courtier en ligne.
  2. La deuxième raison était de vouloir tester/essayer un autre courtier en ligne. Je suis toujours curieux de comparer les courtiers pour optimiser ma gestion de portefeuille. Ouvrir mon PEA me permet donc d’avoir une vision sur la qualité (forces et faiblesses) d’un nouveau courtier en ligne.
  3. La troisième raison tient au fait que, en cas de problèmes avec un des 2 courtiers, le fait d’avoir ouvert un compte me permet, éventuellement, de transférer plus facilement mon épargne de l’un à l’autre. Cela facilite les choses, essentiellement en terme « administratif », c’est-à-dire d’ouverture de dossier. De plus, ayant déjà appris à utiliser la plateforme en ligne, cela nécessite un temps d’apprentissage plus court.

Aujourd’hui, je dois constater que mon choix était judicieux.

Au vu des problèmes et des erreurs fiscales de Binck concernant la fiscalité des dividendes, je suis heureux, si jamais je décidais de quitter Binck, de connaître et d’avoir testé Bourse Direct pour un éventuel transfert de compte-titres.

Je dois dire que j’ai hésité d’ouvrir mon PEA chez Boursorama Banque. Boursorama Banque fait partie, avec Binck et Bourse Direct, des meilleurs courtiers en ligne.

Néanmoins, je n’ai pas fait ce choix car j’ai déjà mon compte bancaire et une assurance-vie chez Boursorama Banque et, comme indiqué dans le premier point évoqué ci-dessus, je ne voulais pas concentrer mes avoirs chez un seul prestataire/courtier/banquier (si vous souhaitez ouvrir un compte chez Boursorama Banque, vous pouvez profiter de 80 euros offerts avec l’offre de parrainage).

Si vous pensez aussi à Saxo Banque ou Fortuneo, je vous déconseille fortement ces deux coutiers en ligne. Je vous avais déjà donné mon avis sur Saxo et Fortuneo car j’avais aussi ouvert des comptes chez ces 2 courtiers. Mon expérience et les soucis rencontrés avec Saxo et Fortuneo m’ont amené à fermer mes comptes chez eux.

Mon avis sur Bourse Direct

Avant de vous détailler les raisons pour lesquelles je suis satisfait de Bourse Direct, je tiens à préciser que mon avis est « limité » à la connaissance que j’en ai, c’est-à-dire à la gestion de mon PEA.

Je n’ai pas ouvert de compte-titres chez Bourse Direct, donc je ne peux pas donner mon avis sur Bourse Direct pour un compte-titres ordinaire (CTO).

Ce point est important car la gestion d’un portefeuille et la comptabilisation des opérations (en particulier la distribution des dividendes) est bien plus compliqué, pour un courtier, dans le cadre d’un compte-titres que dans le cadre d’un PEA.

De plus, mes besoins et mes exigences en termes d’accès aux marchés étrangers (en particulier le marché d’actions américaines) sont plus importants pour un compte-titres que dans le cadre d’un PEA (où seules les actions européennes sont accessibles).

Cette introduction sur le périmètre de mon avis faite (PEA), si je suis satisfait de Bourse Direct, c’est pour les raisons suivantes :

  • Une comptabilité des dividendes sans fautes

Ce point peut paraître évident, mais je vous assure, il ne l’est pas ! En particulier, lorsqu’on investit dans des actions étrangères !

Dans un PEA, les risques d’erreurs sont plus faibles que dans un compte-titres dans la mesure où seules les actions européennes sont éligibles. Et, dans la pratique, dans mon cas, je possède seulement une seule action étrangère (anglaise : GlaxoSmithKline).

D’après mon expérience sur ce cas d’action étrangère, le dividende distribué et versé sur mon compte a bien été comptabilisé fiscalement. Il n’y a donc pas d’erreurs.

Pour avoir testé d’autres courtiers, je peux vous dire qu’il est difficile de trouver un courtier 100% fiable sur ce point.
Ainsi, comme déjà évoqué dans un article précédent, Binck fait de grosses erreurs sur la fiscalité des dividendes étrangers.

Un autre exemple : mon expérience avec Saxo Banque m’a montré l’incompétence totale de ce courtier sur ce point. Ayant acheté des actions américaines et canadiennes chez Saxo Banque, je peux vous dire qu’ils ont été incapables de gérer correctement la fiscalité des dividendes. Je les ai quittés à cause de ce point, bien que leurs tarifs soient imbattables.

Encore une fois, mon expérience de Bourse Direct se limite au PEA. Je n’ai pas pu juger de leur efficacité/compétence sur la fiscalité des dividendes américains (par exemple), mais si je dois en juger sur la comptabilité d’un dividende anglais dans un PEA, je ne vois pas d’erreurs. D’après ce que j’ai lu par ailleurs sur internet, il semble que ce soit le courtier le plus fiable sur ce point. D’ailleurs, la « coquille » de Binck sur le traitement fiscal des dividendes étrangers a été confirmé par les échanges de courrier de notre lecteur Serge (voir article ici).

  • Une information claire sur le versement des dividendes

Chaque transaction (au crédit ou au débit) fait l’objet d’un relevé clair et précis. Voici, à titre d’exemple, le relevé d’un versement de dividendes Total (juin 2016).

 

dividendetotaljuin2016

Les éléments sont indiqués clairement : le montants brut, la quantité, les frais, etc… De quoi vérifier l’exactitude des traitements et des informations fournies.

Ce point peut, là aussi, paraître évident. Encore une fois, il ne l’est pas. Par exemple, chez Fortuneo, cette transparence est totalement absente.

  • Des frais de courtage attractifs

Même si les tarifs ne constituent pas pour moi le premier critère de sélection d’un courtier en ligne (la qualité de service étant ma priorité),

Bourse Direct se caractérise par des frais de courtage très attractifs (voir les tarifs).

tarifsboursedirect

 

Ainsi, pour des montants supérieurs à 5 000 €, les frais de courtage s’élèvent à seulement 0,09% ! A titre de comparaison, chez Binck, le prix d’un ordre de 5 000 € est le double (0,20%). Il faut effectuer des ordres de plus de 10 000 € pour avoir un tarif à peu près équivalent (0,10%).

Quand on sait que le traitement fiscal des dividendes (étrangers) est moins bon chez Binck, on s’aperçoit d’une règle (presque) générale chez les courtiers en ligne : plus c’est cher, moins c’est bon !! Fortuneo (trois fois plus cher) en est un autre bon exemple.

Ce que j’apprécie chez Bourse Direct aussi, c’est qu’il n’y a aucun frais cachés, vous ne dépensez pas un centime avant d’investir. Vous ne payez que la transaction et uniquement la transaction. Autrement dit, il n’y a pas de frais d’ouverture de compte, de gestion, de garde, d’inactivité, etc… (seul cas, me semble-t-il, dans le cas d’un compte-titres : des frais de « conservation » de valeurs étrangères).

  • Un service client efficace

Bourse Direct communique largement sur ce point, et j’ai pu le vérifier : la qualité du Service Client est plutôt très satisfaisante.

J’ai testé par mail et téléphone, et le constat est le même dans les 2 cas.

Un point là aussi essentiel quand on gère son portefeuille.

  • Des services de qualité

Je peux aussi citer les points suivants en ce qui concerne les services de Bourse Direct :

  1. Une interface claire et efficace
  2. Bourse Direct fournit chaque année un IFU (imprimé fiscal unique) permettant de faire sa déclaration d’impôt facilement et rapidement.
  3. Une interface en ligne qui permet de connaître en temps réel le montant des dividendes reçus dans l’année (pas disponible chez Binck).

Au final, en ce qui concerne le PEA, j’avoue ne pas avoir trouvé de points faibles. Je sais que cela peut paraître un avis partial, mais il reflète pleinement mon avis !

Offre de parrainage Bourse Direct : 50 € offerts pour vous

Si vous souhaitez ouvrir un compte chez Bourse Direct, en utilisant le parrainage ci-dessous, vous bénéficiez de 50 € offerts à l’ouverture de votre compte (et moi je bénéficierai de 20 ordres de bourse gratuits).

Point important : les 50 € correspondent bien à un montant crédité sur votre compte.

Contrairement à d’autres offres de parrainage chez d’autres courtiers (comme Binck, par exemple) qui vous « offre » 50 € ou 100 € sous forme de remboursement de frais de courtage (dans les 3 ou 6 mois suivant l’ouverture du compte) ! Ce type d’offre est nettement moins intéressant car, dans les faits et la réalité de gestion d’un compte boursier de particulier, vous n’atteignez jamais (sauf en cas de trading hyper fréquent) ce montant de remboursement. Ce sont donc des offres en trompe l’œil.

En ce qui concerne Bourse Direct, vos 50 € vous seront versés sur le compte dans un délai maximum de 3 mois à compter de la date d’exécution du premier ordre sur NYSE Euronext (ne soyez donc pas surpris si cette somme n’est pas créditée au moment de votre ouverture de compte).

Si vous souhaitez ouvrir un compte chez Bourse Direct, vous pouvez remplir le formulaire Bourse Direct ici et me le renvoyer (contact@revenusetdividendes.com).

Pour plus de simplicité/rapidité, indiquez vos informations dans le formulaire ci-dessous et je renverrai le formulaire directement à Bourse Direct (rassurez-vous, je ne vous contacterai pas !).

 

7 Commentaires

Laisser un commentaire (votre adresse mail n'est pas publique)